La peinture liquide ou laquage

Ce procédé permet d’utiliser des peintures spécifiques selon le cahier des charges du client.

Le revêtement en peinture liquide se fait à l’aide d’un pistolet pneumatique sur diverses surfaces, après grenaillage ou dégraissage.

Ce procédé est le plus souvent utilisé dans l’industrie. Permet d’utiliser des peintures spécifiques selon le cahier des charges du client (peinture décontaminable, peinture marine etc…)

La peinture liquide permet également de traiter des pièces ne pouvant pas supporter la chaleur du four de thermolaquage (PVC, Plomb…) ou pour des plus grandes structures ne pouvant entrer dans la cabine et le four de thermolaquage.

Le laquage est normalisé selon plusieurs normes :

NF EN ISO 12944-1 – Décembre 2017 : Peintures et vernis – Anticorrosion des structures en acier par systèmes de peinture

NF T34-550 / 554 : Peintures et vernis – Systèmes de peinture pour la protection des ouvrages métalliques – Spécifications.

Le process laquage